Dialogues & récits d'éducation sur la différence Agrandir l'image

Dialogues & récits d'éducation sur la différence

Philosophie

Nouveau produit

Les auteurs abordent la complexité du lien entre l'éducateur et la personne à éduquer, semblable et différente, que l'on contraint mais qui résiste. Les mots représentent l'un des mouvements qui permettent de prendre du recul, et raconter est la première base sur laquelle se greffe la pensée. En racontant, les évènements se configurent, le passé se reconstruit, du lien se tisse.

Plus de détails

15,30 € TTC

Fiche technique

Auteur Mireille Cifali & Bessa Myftiu
Collection Au-delà des apparences !
Date de parution 15 novembre 2006
Nombre de pages 144 pages
Format 210 x 150 mm

En savoir plus

Dans les rencontres professionnelles où nous éduquons, transmettons et soignons, nous sommes inévitablement dans un dialogue avec un autre. Cet autre semblable et différent, nous ne pouvons pas le formater à notre volonté. Il résiste, il s'agit de compter avec lui. Nous favorisons sa capacité de penser, d'agir et nous ne cédons ni sur sa dépendance ni sur sa liberté. Ce dialogue crée un lien, nous fait éprouver des sentiments, des émotions, provoque nos joies et nos haines, nous mène autant que nous le menons. Avec ses ratés et ses malentendus, il habite notre quotidien. Nous sommes renvoyés à des décisions délicates, des options prises avec ou contre cet autre, pour un bien si difficile à déterminer avec sécurité. Quelle est donc cette différence qui surgit de soi à soi, de soi aux autres, qui nous fait souffrir et convoque l'humanité ? Le semblable peut émouvoir. La différence provoquer rejet et humiliation, élection et exclusion.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Dialogues & récits d'éducation sur la différence

Dialogues & récits d'éducation sur la différence

Les auteurs abordent la complexité du lien entre l'éducateur et la personne à éduquer, semblable et différente, que l'on contraint mais qui résiste. Les mots représentent l'un des mouvements qui permettent de prendre du recul, et raconter est la première base sur laquelle se greffe la pensée. En racontant, les évènements se configurent, le passé se reconstruit, du lien se tisse.